Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-08-13T13:43:58+02:00

La Pédagogie Conductive, Késako?

Publié par Carole Bourdais-Savé

La pédagogie conductive est appelé aussi Ecole Conductive ou Méthode Pétô ou Education Conductive ou EC.

Elle s'adresse aux enfants cérébrolésés qui ont un handicap moteur ainsi que pour les enfants avec un retard de développement psychomoteur. L'enfant doit être en mesure de comprendre les consignes données par la conductrice.

Cette méthode a été créée par Andras Pétö, médecin hongrois, dans les années 40.

Les conductrices (ou conducteurs!!!) sont formés sur 4 ans de façon pluridisciplinaire : kiné, ergo, orthophonie, psychomotricité, neurologie, psychologie...

L'Education Conductive part du principe que les enfants sont CAPABLES d'apprendre. C'est une vision positive de l'enfant et de son handicap. L'enfant n'est pas enfermé dans ses problêmes, le conducteur cherche à lui apprendre à les contourner, les compenser.

Et tout ceci grâce à la plasticité neuronale, malgré les lésions, de nouveaux circuits cérébraux peuvent être créés pour contourner les problêmes.

Lorsque l'enfant est confronté a un problême, le conducteur va fixer un objectif et mettre en place un certain nombre de tâches pour l'aider à résoudre ce problême.

L'objectif de la méthode est l'atteinte de la meilleure indépendance possible.

L'enfant apprend à contourner son handicap, à "faire avec".

Les enfants sont donc ACTEURS.

La guidance physique est omniprésente, la personne qui accompagne l'enfant aura pour mission de retirer progressivement cette guidance au fur et à mesure des progrès de l'enfant.

Les actions et les mouvements sont décomposés, et l'accompagnateur aide l'enfant à participer à chaque étape de ses mouvements, pour arriver progressivement à la maitrise d'un geste, ou d'une partie de l'action. La maitrise immédiate du geste n'est pas recherchée, mais l'objectif est de tendre vers cette maitrise, petits pas par petits pas.

Le conducteur stimule les gestes de l'enfant grâce à une guidance verbale appelée "intention rythmique". Il accompagne les activités des participants par une verbalisation rythmée, sous forme d'une comptine, d'un chant ou d'une simple phrase!

C'est une prise en charge GLOBALE, l'enfant est pris en charge dans son ensemble par une seule et même personne : La conductrice (le conducteur).

La méthode utilise le groupe, les exercices durant la journée sont effectués au sein d'un groupe dans lequel les enfants ont environ le même âge ou les mêmes compétences. Cela permet de motiver les enfants, d'insister sur le côté social, sur les interactions, les règles de vie etc....

Les exercices moteurs, cognitifs et sensoriels, ont un sens. Ils sont en rapport avec ce que les enfants doivent effectuer dans la vie quotidienne, mais tout est pensé sur la base du LUDIQUE. Avec notamment l'utilisation de comptines, qui vont permettre l'instauration de routines, et qui sont une belle porte d'entrée vers le langage.

La place des parents est importante. Ils sont là pour guider l'enfant dans le groupe, et lorsqu'ils sont moins présents dans le groupe (si l'enfant est capable de rester un moment seul), ils sont informés des progrès et encouragés à utiliser à la maison ce que leur enfant a appris.

On ne parle pas de thérapie ou de traitement mais l'objectif est d'aboutir à l'indépendance et l'autonomie de l'enfant.

Les parents sont d'ailleurs impliqués dans la méthode puisqu'il s'agit d'éducation.

Les "conducteurs" des enfants ne cherchent pas à leur faciliter la vie en utilisant des fauteuils roulants ou en faisant les choses à leurs places.

"Si tu veux y arriver, donne t'en les moyens, mais je suis là pour t'aider"

Ils vont les guider pour qu'ils arrivent à trouver une solution.

Pour les hongrois, un enfant handicapé atteint d'une IMC peut apprendre à "fonctionner" seuls, à nous de trouver les moyens. A un enfant qui ne sait pas manger seul, on ne lui dira pas qu'il ne peut rien faire. Non! On remarquera qu'il est "capable de" bouger le petit doigt et à partir de là on va travailler et faire des progrès...tout simplement!

Aujourd'hui l'éducation conductive est pratiquée et reconnue dans de nombreux pays, voir même prise en charge par l'état comme en Norvège...

En France, très peu de places sont disponibles, quelques associations ont ouvert des "écoles", mais la demandde est très importante et les places manquent cruellement.

apetitpas.over-blog.fr (EHM Pouilly/Loire; à l'année, Mélanie Masson Jeannot)

Homorine-leve-toi.org (à l'année, CEC Bailleux)

Ceas53.org (AFPEC Laval uniquement vacances scolaires)

seimc.free.fr (Maucomble, 3 sessions de 6 semaines par an, Magali Hanot)

et prochainement l'ouverture du CEC de Clarensac (Fanny Grau-Coppieters)

Merci à Za pour ce résumé complet de la Pédagogie Conductive...

La Pédagogie  Conductive, Késako?
La Pédagogie  Conductive, Késako?

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog